Assimilation, immigration et codéveloppementRépublique et institutionsQuelle politique migratoire pour la France ? (2)

28 juin 2021
https://www.souverainisme.fr/wp-content/uploads/2021/06/flux-migratoires.png
André-Victor Robert
Haut-fonctionnaire

 

Voici la suite de notre rapport sur la politique migratoire française, avec un deuxième volet consacré à une approche statistique de l'immigration.

 

II – Les statistiques disponibles

En matière d’immigration, deux types principaux de statistiques sont disponibles en France :

  • d’une part les statistiques du ministère de l’intérieur relative à l’octroi de premiers titres de séjour, qui permettent de se faire une idée des flux d’entrée sur le territoire français. S’y ajoutent des statistiques sur : les mesures d’éloignement et leur exécution, les demandes d’asile et décisions de l’OFPRA en la matière, et l’accès à la nationalité française,
  • d’autre part, les statistiques sur le nombre d’immigrés en France (i.e. le « stock » d’immigrés), leurs caractéristiques et leurs conditions de vie, établies par l’Insee à partir du recensement de la population (RP) et d’enquêtes par sondage menées auprès des ménages.

Eurostat et l’OCDE publient par ailleurs des statistiques migratoires respectivement pour l’ensemble des pays de l’Union et pour ceux de l’OCDE, élaborées à partir de définitions comparables, qui ne sont pas dénuées d’intérêt pour bien comprendre le contexte migratoire présent.

II.1. Les statistiques du ministère de l’intérieur

Elles sont produites par le département des statistiques, des études et de la documentation1 (DSED) de la direction générale des étrangers en France (DGEF), à partir de l’application AGDREF qui enregistre les demandes de titres de séjour dans les préfectures et la suite qui leur est donnée.



La suite de cet article est réservée aux abonnés...
Pour y accéder,  abonnez-vous ou identifiez-vous.