Assimilation, immigration et codéveloppementRépublique et institutionsQuelle politique migratoire pour la France ? (3)

27 juillet 2021
https://www.souverainisme.fr/wp-content/uploads/2021/07/immigration-assimilation-1280x640.jpg
André-Victor Robert
Haut-fonctionnaire

 

Voici la suite de notre rapport sur la politique migratoire française, avec un troisième volet consacré à une approche internationale de l'immigration, ainsi qu'au lien entre politique d'assimilation et intégration.

III – Le contexte international

III.1. Le contexte international : l’Afrique et l’Asie

En Afrique, la fécondité reste très forte (tableau ci-dessous) et le niveau de vie très faible (carte ci-dessous). Le rythme d’accroissement annuel de la population africaine est de 2,4 %, à comparer avec : +0,6 % en Amérique du nord, +0,8 % en Asie, et -0,1 % en Europe… On rappelle à titre d’exemple qu’un accroissement annuel de 2,0 % de la population conduit à son doublement en 35 ans. Le décollage économique de l’Afrique, loin de réduire mécaniquement les flux migratoires en provenance de ce continent, pourrait au contraire avoir pour effet de les nourrir en permettant à davantage d’africains de financer leur départ vers l’Europe (Collier, 2013 ; Smith 2021). La pression migratoire susceptible de s’exercer sur l’Europe pourrait venir aussi d’Asie, en croissance démographique certes moins rapide que l’Afrique, mais l’Asie représente à elle seule 60 % de la population mondiale et les niveaux de développement y sont très disparates d’un pays à un autre.

Tableau : quelques indicateurs démographiques par continent



La suite de cet article est réservée aux abonnés...
Pour y accéder,  abonnez-vous ou identifiez-vous.